desAccords

by Bernard Léchot

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $12 USD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Veuillez allouer 3 jours ouvrables pour que la version physique vous soit postée. L'achat du CD comprend le téléchargement gratuit de l'album digital en MP3, AAC, FLAC, AIFF, WAV selon votre choix.

    Includes unlimited streaming of desAccords via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      $15 USD or more 

     

1.
03:13
2.
04:38
3.
04:05
4.
5.
03:38
6.
05:47
7.

credits

released March 10, 2016

Bernard Léchot: arrangements, voix, guitares électriques et acoustiques, claviers, programmations
Jikaëlle et Florence Chitacumbi: voix
Morgan Léchot: guitares acoustiques, ukulélé
Laurent Poget: guitares électriques et acoustiques
Mélody Génadinos: violon
Etienne Frenk: violoncelle
Thierry Châtelain: accordéon
Jean-Michel Jaquier: flûte
Erdal Kizilçay: basse fretless
Amarande Léchot: basse
Andy Duggan: contrebasse

Enregistré et mixé par Bernard Léchot, Studio Vox&Verb, Neuchâtel
Masterisé par Bernard Amaudruz, Studio Artefax, Lausanne
Photo d'Ana Feric (portrait de couverture)
Graphisme de Didier Varrin

tags

license

all rights reserved

about

Bernard Léchot Switzerland

Bernard Léchot est chanteur, musicien, auteur, compositeur, mais aussi voix-off. Il publie des albums de façon espacée, mais régulière. Il collabore étroitement avec la jeune artiste parisienne Jikaëlle.

contact / help

Contact Bernard Léchot

Streaming and
Download help

Track Name: Paris Nation
Paris Nation

Un soleil glacial
Se lève matinal
Nuages fissurés
Vent de février
Balade transie
Sur le Pont d’Bercy
Crochet gare de Lyon
Direction Nation

Je traîne dans Paname
Quelques bleus à l’âme
Mais une envie d’rire
A n’en plus finir
Goût de liberté
Enfin retrouvé
Ce dimanche-là
Le monde est à moi

Ciel dégagé à Nation
Paris Nation mon horizon
Paris Nation...

J’suis tombé par terre
La faute à Voltaire
Perdu mon boulot
La faute à Rousseau
Pas voulu jouer
Pas voulu tricher
L’refus du cache-cache
Cela se paie cash

Ciel dégagé à Nation
Paris Nation mon horizon
Paris Nation…

Terrasse d’un café
Je le bois serré
Trace quelques mots
Que je voudrais beaux
Un adolescent
D’passé cinquante ans
Qui pour faire fuir les cons
Ecrit des chansons

J’traverse un trou d’air
Etrange atmosphère
Zone de turbulence
Et de délivrance
Qu’est ce que j’vais trouver
De l’autre côté
Je verrai demain
Juste là… c’est bien !

Ciel dégagé à Nation
Paris Nation mon horizon
Paris Nation…
Track Name: La nuit
La nuit

La nuit a des couleurs
Que le jour ignore
Des dégradés obscurs
Qui font battre ton corps

La nuit a des odeurs
Que le jour ignore
Fulgurances de bonheur
Qui font trembler ton corps

Va-et-vient de la mer une houle incessante
Qui rythme nos mystères d’une soif indécente
Va-et-vient de la mer une houle incessante
Qui rythme nos mystères d’une soif adolescente

La nuit a des échos
Que le jour ignore
Qui vibrent sur ta peau
Et irradient ton corps

La nuit est une croyance
Tribale et carnivore
Qui pénètre tes sens
Aux sources de ton corps

Va-et-vient de la mer une houle incessante
Qui rythme nos mystères d’une soif indécente
Va-et-vient de la mer une houle incessante
Qui rythme nos mystères d’une soif adolescente

La nuit a des bonheurs
Que le jour ignore
Qui compriment le cœur
En déchirant le corps

Va-et-vient de la mer une houle incessante
Qui rythme nos mystères d’une soif indécente
Va-et-vient de la mer une houle incessante
Qui rythme nos mystères d’une soif adolescente
Track Name: Le clan
Le clan

Exit le colonel Taylor
Et Docteur Zaius est bien mort
Tout comme Cornélius et Zira
Enfouis à Hite, Utah

Et s’obscurcit la planète rouge
On dirait que plus rien ne bouge
Mars ou Vénus ou Jupiter
Non, un soir sur la Terre

Le lac s‘assombrit et s’endort
Peu à peu s’efface le décor
Caillasse et parois burinées
De Planet of the Apes

La voix du clan, la voix du clan
La voix du clan, le lien du sang

Enroulé autour de la braise
J’entrevois encore les falaises
Une sensation bien primaire
Faire un avec la Terre

Tequila Jose Cuervo Black
M’a mis la tête un peu en vrac
Et pourtant je suis aux aguets
Affuté comme jamais

La voix du clan, la voix du clan
La voix du clan…

A quelques pas je vous sais là
Non personne d’autre que vous trois
Vous dormez il est déjà tard
Voilà il fait nuit noire

Le vaste canyon veille sur nous
Comme moi je crois veiller sur vous
Un vieux réflexe de mâle errant
Que n’a pu gommer le temps

La voix du clan, la voix du clan
La voix du clan, le lien du sang
Track Name: D'accords en accord
D'accords en accord

Attirée par le sol
Ma musique boitait
Pas le moindre envol
Je n’avais plus la clé

Je jouais bien trop bas
Et puis on s’est croisés
Tu m’as donné le la
Tu m’as transposé

Et d’accords en accord
Une tierce mineure est devenue majeure
Et d’accords en accord
Sur le fil du temps un renversement

Tu m’as passé un dièse
Quand je jouais bémol
T’as noyé mon malaise
T’es devenue mon alcool

Ce rêve dans tes yeux
Cette note de folie
Un alcool joyeux
Une coupe qui pétille

Et d’accords en accord
Une tierce mineure est devenue majeure
Et d’accords en accord
Sur le fil du temps un renversement

Et glissent les mesures
Au gré des jours qui passent
En une chanson qui dure
Sans que l’on s’en lasse

Il suffit d’un capo
Pour changer de ton
Une caresse sur ton do
Pour être à l’unisson

Et d’accords en accord
Une tierce mineure est devenue majeure
Et d’accords en accord
Sur le fil du temps un renversement
Track Name: Demain sera
Demain sera

Dans les entrailles d'un chien tué
Dans les tarots et les grimoires
Comme au fond du marc de café
Circulez y a rien à voir

Il n'y a rien d'plus dans les étoiles
Et dans la boule d'Madame Irma
Qu'à la page une de ton journal
Ou qu'tout au fond d'ton pastaga

Demain sera, sera demain
A coup de dés et de hasard
Demain sera, sera demain
Le reste… au rayon bazar !

Nostradamus tu peux l'fumer
Et replier tes marabouts
Tu n’seras pas moins informé
T'auras au moins gardé tes sous

Laisse dormir Jésus et Allah
Pas la peine d’user tes prières
Ils font dodo comme Jehova
Bouddha, Mithra et Jupiter

Si calmement, paisiblement
Si sereinement, im-pas-si-ble-ment

Demain sera, sera demain
A coup de dés et de hasard
Demain sera, sera demain
Le reste… au rayon bazar !

Les chênes seront toujours des chênes
Les glands seront toujours des glands
Pas de raison que ça te gêne
C'est même tout à fait rassurant

Les glands seront toujours des glands
Les hommes seront toujours des hommes
Tu peux remarquer en passant
Qu'la différence n'est pas énorme

Demain sera, sera demain
A coup de dés et de hasard
Demain sera, sera demain
Le reste… au rayon bazar !
Track Name: Barbara
Barbara

Rappelle-toi Barbara
La ville en pluie ce jour-là
Presque les mots de Prévert
Le reflet de tes yeux verts

Rappelle-toi Barbara
Moi je ne voyais que toi
Comme l’homme qui s’abritait
Sous un porche et l’appelait

Le temps fout l’camp
Sans prendre son temps
Ici, à Brest ou à Ouessant
Sans même la guerre
Ni pluie de fer
Et change en passé le présent.

Rappelle-toi Barbara
C’était pas mal ce temps-là
Les seventies dans la peau
Pink Floyd en guise de B.O.

Le temps fout l’camp
Sans prendre son temps
Ici, à Brest ou à Ouessant
Sans même la guerre
Ni pluie de fer
Et nous recrache l’âme en sang

Le temps fout l’camp
Sans prendre son temps
Ici, à Brest ou à Ouessant
Sans même la guerre
Ni pluie de fer
Pour nous balayer d’un coup d’vent.
Track Name: Sur le trottoir
Sur le trottoir

Je suis allé prendre une photo
De notre rendez-vous
Il n’y avait plus que des fantômes
Un grand vide assez doux

Toi tu venais de me quitter
J’avais sur mes vêtements
Ton parfum tenace et fruité
Une brèche dans l’espace-temps

Sur le trottoir
Tout seul dimanche à 20 heures
Sur le trottoir
Drôle d’endroit pour le bonheur

Je suis allé prendre un cliché
L’image de ton absence
Pour mieux imprégner mes idées
De ton évanescence
Tu étais repartie chez toi
Au hasard d’un taxi
Ne restaient que la rue et moi
Un passant dans la nuit

Sur le trottoir
Tout seul dimanche à 20 heures
Sur le trottoir
Drôle d’endroit pour le bonheur

Je suis entré dans une brasserie
Un rade à la Fallet
Histoire de m’réchauffer la vie
Un verre de Cabernet

Avec le temps va tout s’en va
Disaient les haut-parleurs
Entre le rire et les larmes
C’est bizarre le bonheur

Sur le trottoir
Tout seul dimanche à 20 heures
Sur le trottoir
Drôle d’endroit pour le bonheur